Joel Augustus Rogers fut un anthropologue et un bibliophile qui a grandement marqué l’histoire des Noirs au 20ième siècle. Ce chercheur  a nettement marqué la conscience historique de Kapois Lamort. Entre 1940 et 1945, Rogers a concrétisé la trilogie Sex and RacesCelle-ci portait sur l’évolution des rapports anthropologiques et  sociétaux entre les occidentaux et les sociétés proto-occidentales, notamment les civilisations originaires de l’Afrique Noire (Alkelbulan) et l’Asie Noire (L’Afrabie). Rogers a-t-il rédigé un quatrième tome de Sex and Races ? Non! Cependant, plusieurs érudits en milieu universitaire se sont inspirés des écrits de  J.A Rogers pour leurs réalisations intellectuelles. C’est ce que nous avons pu constater dans la thèse universitaire de Dr.  Asukile Thabiti sortie à la fin des années 2000.  Joel Augustus Rogers a influencé beaucoup d’individus pendant plus de 50 ans, dans le domaine des sciences sociales, à travers le monde. Son catalogue bibliographique a aussi beaucoup impacté le milieu des Historically Black Colleges and Universities (Les Universités traditionnellement Noires aux États-Unis)  . Tous les ouvrages issus de la  surprenante bibliographie de J.A Rogers furent édités par sa ravissante femme Helga M. Rogers.  Joel Augustus Rogers fut un fervent étudiant de Hurbert H. Harrison alias The Father of Harlem Radicalism. Harrisson a concrétisé le New Negro Movement qui servit de plate-forme en partie au U.N.I.A, conçu par le réformateur Marcus Mosiah Garvey.

{D5EE67C6-2FCD-4D73-B0EC-7BA7A9B04B0F}Img400

Garvey fut un proche collaborateur de Joel Augustus Rogers. À plusieurs reprises ces écrits et recherches apparurent dans le Daily Negro Times, un éditorial temporaire publié par le mouvement de Marcus Garvey.  Des années 1960 au début des années 1990, l’héritage intellectuel de J.A Rogers fut maintenu et élaboré dans les livres et travaux d’érudits comme : Yosef Ben  Joachannan,  Ivan Van Sertima,  Muata Ashby, Runoko Rashidi et tant d’autres. Personnellement, Kapois Lamort a été introduit au legs de J.A Rogers par l’entremise des rappeurs épistémologiques et panafricanistes de Montréal: Judge Dread Mathématik et Osée de la formation O.S.I.R.I.S. Cette introduction s’est faite lorsque Kapois Lamort les a croisés à la librairie Ethnic Origin Bookstore en juillet 2000.  Voici un court synopsis du parcours de J.A Rogers tiré du fascicule d’histoire inédit  Plume Noire réalisé et publié par Kapois Lamort en 2005.

61QD2FK8DKL._SX382_BO1,204,203,200_

Joel Augustus Rogers est né le 6 septembre 1880 à Négril en Jamaïque.  Son père Samuel Rogers était un enseigant et un pasteur méthodiste. Pendant que plusieurs des frères et soeurs de Joel Augustus habitaient chez leurs grands-parents, ce dernier resta chez son oncle Henry. Son oncle possédait une immense librairie, celle-ci contribua à la formation intellectuelle de Joel Augustus. Après s’être vu refusé une bourse d’étude pour une éducation collégiale; J.A Rogers décida de se joindre à l’armée britannique. Suite à son départ du service militaire, il immigra aux États-Unis en 1906. Lorsqu’il arriva à Harlem(NYC), il fut surpris par l’ampleur de la discrimination raciale. À New-York, Rogers occupa une panoplie d’emplois journaliers.

Par après il décida d’aller à Chicago. C’est là qu’il réalisa des études dans le domaine des arts commerciaux pendant neuf ans.  Parallèlement à ces études, il travailla comme portier.  Cet emploi très rémunéré à l’époque lui permit de visiter 48 états américains ainsi que de rencontrer des personnalités importantes. Plusieurs de ces expériences et mésaventures comme portier ont été mentionnés dans son tout premier ouvrage, From Superman to Man, paru en 1917.

La passion de J.A Rogers pour l’anthropologie et l’archéologie retraçant l’historique des civilisations noires et proto-occidentales, lui est venue durant son enfance suite à une déclaration que son pasteur déclara lors d’un sermon soit : « …L’homme noir a été maudit par Dieu! » Depuis ce jour, Rogers s’était juré de démontré à l’aide de preuves scientifiques que la race noire historiquement n’a jamais été inférieure. À partir de 1921, plusieurs écrits de J.A Rogers commencent à apparaître dans les éditoriaux américains d’envergure comme The Amsterdam New’s et The Pittsburgh Courrier. En 1923, Rogers commence à écrire pour le Negro World , journal officiel du mouvement U.N.I.A fondé par Marcus M. Garvey.  Quatre ans plus tard, Joel Augustus réalise d’immenses recherches en Europe, notamment dans les grandes bibliothèques de France.

En 1930, sa position de correspondant et journaliste pour The Amsterdam New’s lui permet d’assister au couronnement du roi Hailé Sélassié. Ce qui fera l’objet de son ouvrage  The Real facts of Ethiopia. Entre 1940 et 1946, Joel Augustus Rogers publie avec l’aide acharné de sa femme la trilogie Sex and Races. Cette oeuvre colossale redéfinit l’histoire et la sociologie indépendante et autodidacte aux États-Unis à cause de son degré de scientificité et de précision.  Joel Augustus Rogers meurt le 26 mars 1966. Un de ses plus célèbres  dictons est le suivant:« Considérons nous un homme grand, à cause que sa vie et ses actions ont joué un rôle important sur l’Humanité.»

source :  Kapois Lamort, Plume Noire, éd. Travail au Noir, Mai 2005

WorldsGreatMenofColorVo913_f

À jamais la mémoire,  de Joel Augustus Rogers sera maintenue en vie par les tenants et tenantes du domaine de la recherche scientifique et intellectuelle qui vise à promouvoir les apports de l’anthropologie et de l’histoire des noirs et des civilisations préadamites au développement de l’humanité. Rogers était un homme de mérite et très prestigieux qui fut honoré de son vivant par des instances comme La Société Anthropologique de Paris, The American Geographical Society et l’Association américaine pour l’avancement des Sciences. C’est avec honneur que Kapois Lamort se dit inspiré de jour en jour par un tel homme ingénieux.

j_a_rogers_the_real_facts_about_ethiopia

Texte rédigé par : Johny Funeste, webmestre de http://www.kapoislamort.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :