Advertisements

Les amateurs de hip-hop underground, conscient et américain du début des années 1990 se rappellent probablement de la rappeuse Angelica (Nefertiti) Strong. Cette artiste a grandement fait sa marque par la concrétisation de l’album L.I.F.E. ( Living in Fear of Extinction) sorti entre la fin 1993 et le début de l’année 1994. Cet album fut co-marketé par Professor Griff (Public Enemy). Nefertiti a été une des premières rappeuse de la Californie à s’afficher clairement comme une artiste hip-hop aux propos intellectuels, hardcore, afro-islamiques et  strictement panafricanistes. Plusieurs autres rappeuses des années 1990 telles que Heather B, The Deadly Venomz , Rah Digga, Makeba Mooncycle ont emprunté la même trajectoire. Au-delà de ses 500 000 albums vendus entre 1993 et 1995, Nefertiti n’a pas eu l’opportunité d’effectuer un second L.P. Par contre, elle joua dans le fim Panther réalisé en 1995. par le producteur Mario Van Peebles . Au cours des années 2000, Nefertiti a été atteinte d’un cancer de l’estomac et s’est faite discrète depuis sa convalescence. De manière sporadique, elle fait preuve de présence sur certains réseaux sociaux. D’autant plus, elle contribue au site web blog suivant : http://www.catchadreament.com/ 

En cette fin de mois de l’histoire des Noirs 2019, l’équipe administrative de KapoisLamort.com prend le temps de souligner la contribution grandiose et culturelle au Hip-Hop  de Nefertiti (Angelica Strong); en vous partageant quelques entrevues et vidéoclips de celle-ci réalisés entre 1990 et le début du millénaire.

BON VISIONNEMENT !

 

 

 

Leave a Reply

%d bloggers like this: